Atelier danse pour les collégiens à l’Espal au Mans

Atelier danse avec Mickaël Phellipeau à l’Espal au Mans

Découverte des lieux

Jeudi 25 et vendredi 26 mars, un groupe de jeunes du collège Nouvelle Chance des Apprentis d’Auteuil a participé, dans le cadre du Parcours d’Éducation Culturelle et Artistique, à un atelier danse avec le chorégraphe Mickaël Phellipeau. L’atelier a eu lieu à l’Espal, dans une salle de répétition.

Le groupe, composé de quatre jeunes, Kaïs, Amine, Cédric, Ayoub ; d’un éducateur Daniel ; d’une enseignante, Maëlle et du chorégraphe Mickaël, a débuté ce temps fort par une visite des lieux. Fathi, le médiateur culturel de l’Espal nous a organisé la visite et ainsi, nous sommes montés sur scène, dans les coulisses et nous avons notamment découvert le métier de cintrier, le machiniste spécialisé dans toutes les manœuvres et équipements du cintre.

La danse contemporaine

Puis nous avons eu à notre disposition une salle de répétition spécialisée pour la danse où nous nous sommes prêtés à différentes approches de cette discipline. Nous avons pris conscience de notre corps, de la notion de temps pour effectuer nos mouvements dans l’espace, nous avons appris à écouter les autres et à être ensemble.

Un jeune a eu des difficultés à entrer dans l’atelier car il était blessé a poignet et n’était pas dans la bonne dynamique ; un jeune semblait découvrir complètement cette discipline et a pris part à l’atelier avec un peu de réserve sur certains exercices, un jeune qui a déjà une expérience du théâtre, était plus à l’aise et a osé davantage lors des différents exercices, en s’amusant, et enfin un jeune semble avoir apprécié l’atelier en ayant montré des dispositions pour la danse.

Voici des exemples de contenus réalisés :

  • Nous avons fait des échauffements. Mouvements du cou torsion du buste, ajout des bras.
  • Proposition de mouvements d’échauffement chacun son tour.
  • Une fois assis, prendre conscience des points d’appui avec le sol. Se lever en comptant jusqu’à 20 se rassoir en comptant jusqu’à 20. Emprunter différents chemins. Diminuer le temps d’exécution. Prendre conscience de la temporalité.
  • Réaliser des entrées en scène, arriver chacun son tour, proposer un paysage. S’écouter, sans se parler être attentif aux postures et propositions des autres, changer de paysage, sortir de scène.
  • A 3, l’un improvise des mouvements de danse simples. Il précise début et fin. Le deuxième décrit les mouvements que le premier improvise. Le troisième suit les indications orales.
  • Partir d’un angle de la salle, fermer les yeux, se lancer en courant et s’arrêter le plus proche de l’angle opposé.
  • Exercice théâtral, par binôme, se raconter un évènement gênant vécu par le passé. Le raconter aux autres en utilisant le « je », le « public » doit deviner à qui cela est arrivé.
  • En musique, chorégraphie à partir de sauts.
  • En musique proposer un pas et le groupe suit, tour à tour.
  • Jeux dans l’espace, occuper tout l’espace en se déplaçant. Avoir dans notre angle de vue à gauche quelqu’un et le garder à notre gauche (sans le fixer, dans notre champ visuel, puis ajouter quelqu’un à notre droite).

A la fin de l’atelier nous faisons 3 minutes d’écriture libre au sujet de l’atelier, les dessins sont autorisés.

Maëlle SIMON – Enseignante

 

Découvrez l’article et les photos parus sur le site des Quinconces – Espal